Bonne copie d’élève sur le sujet « Suffit-il d’observer pour connaître? » (séries générales)

Vous trouverez ci-dessous une bonne copie d’élève qui a obtenu 17 lors d’un bac blanc. J’ai inscrit en rouge dans la marge les étapes formelles effectuées par l’élève, qui justifient sa bonne note.

Cependant, il n’a pas su utiliser le concept de raison (mais la notion pas précisément au programme). Il a été trop vite quant à l’induction et à l’empirisme, et il n’a pas parlé de la méthode hypothético-déductive. Mais le dynamisme du questionnement lui a permis, en 4h, de faire une belle prestation.

copie observer connaissance

Mes commentaires audio pour vous accompagner :

Plan détaillé rédigé :

I- Observer est  synonyme d’illusion, pas de connaissance !

A- Platon et le monde sensible

B- Levi Strauss et l’ethnocentrisme (on aurait pu mettre le scepticisme et la subjectivité ou relativité de l’expérience)

C- Les sens ne nous disent rien de certain : Descartes et l’expérience de pensée du morceau de cire (on aurait pu mettre à la place le malin génie et Matrix)

II- Mais pourtant la science repose sur des observations et expériences ! 

A- C. Bernard et l’observateur sans préjugés; l’empirisme

B- J’aurais mis ici l’inductivisme

C- référence à Darwin

III- Même en science l’observation ne garantit pas la connaissance, et aucune connaissance n’est d’ailleurs absolue 

A- j’aurais ici mis la critique de l’induction, avec la dinde inductiviste

B- la science n’est que corroborée (Popper et le concept de réfutation)

Cours conscience et inconscient séries générales

Le polycopié complet du cours : Conscience et inconscient-cours 2020

Plusieurs diapo et commentaires audio jalonnent chaque étape de l’apprentissage. Les deux premiers commentaires ne fonctionnent pas; pour ouvrir les commentaires, clic droit sur audio, puis clic sur ouvrir dans un nouvel onglet si vous voulez avoir le cours à l’écran.

I- Cours conscience et inconscient-introduction : présentation de la problématique et les deux grandes définitions de la conscience

II- Conscience IA-Descartes  : le cogito, et la substance pensante

III- Conscience IB-Locke– sur Locke et l’identité personnelle

IV- II- L’inconscient freudien, ou la conscience détrônée

Exercices :

  • Exercice 1 : porte sur la partie IA2) : Locke et l’identité personnelle :

Question 1 : qu’est-ce que l’ipséité chez Locke ? à quoi s’oppose-t-elle ?

Question 2 : après un grave accident, je suis devenu amnésique; au nom de quoi devrais-je garder ou non ma carte d’identité ?

Question 3 : lisez l’expérience pensée de Locke intitulée « le prince et le mendiant » :

Il était une fois, un jeune prince qui s’ennuyait à mourir dans son magnifique palais. Tous les jours, à la porte du palais, un jeune mendiant venait demander l’aumône. Les deux jeunes gens avaient à peu près le même âge et se ressemblaient beaucoup. Le mendiant enviait la richesse du prince; le prince enviait la liberté du mendiant. Ils se lièrent d’amitié et un beau jour, le Mage du palais exauça leur voeu : les souvenirs et les pensées du prince se retrouvèrent dans le corps du mendiant, libre d’aller et venir dans la ville; les souvenirs et les pensées du mendiant se retrouvèrent dans le corps du prince, choyé entre les murs du palais. (Locke, Essais sur l’entendement humain, 1698)

Répondez à la question suivante : Après l’échange des corps, qui est le véritable prince, qui est le véritable mendiant?

Méthodologie de la dissertation 752 (janvier 2021)-documents