Peut-on tout dire (TL)

Introduction


On nous demande ici si nous pouvons tout dire. L'expression de "peut-on" dans le sujet qui nous est proposé ne renvoie pas à une interdiction ni à une obligation, mais plutôt à une possibilité. En effet, le sujet suppose des possibilités physiques et morales comme nous le remarquerons au long de notre développement.


Au sens commun, le terme de « dire » pourrait désigner le simple fait de « parler ». Or, la signification de ce terme est beaucoup plus complexe qu’il n’y paraît. En effet, le terme de dire, est, au sens général, le fait d’émettre les sons d’un langage. Mais qu’est-ce qu’un langage ? Son sens général correspond à l’utilisation de signes afin de communiquer. Le terme de « communiquer » a plusieurs sens, tout comme celui de « signes ». Le premier terme peut renvoyer à une mise en commun, donc nous pouvons communiquer sans langage, mais il peut aussi être l’émission d’une information d’un émetteur vers un récepteur, ou, dans un sens un peu plus restreint, il peut aussi être le fait d’échanger avec une autre personne, ici, nous sous-entendons un sens dans cette conversation. Pour le second terme de « signes », nous pouvons le définir comme étant une présence sensible qui renvoie à quelque chose d’autre, autrement dit, un signe est composé d’un signifiant, la présence sensible, et d’un signifié, ce à quoi il renvoie. Il existe plusieurs sortes de signes comme les indices ou symptômes, le signal, le symbole et le signe linguistique. Dans notre développement, nous nous intéresserons plus particulièrement à cette notion de communication. Pour en revenir à la signification du mot « dire » nous pouvons alors le définir comme le fait d’exprimer un son dans le but de transmettre une information à un ou plusieurs récepteur(s).


D’après ce que nous venons de définir, nous pouvons alors reformuler le sujet qui nous est proposé par la question suivante : « Avons-nous la possibilité physique et morale d’exprimer un son dans le but de transmettre une information à un ou plusieurs récepteur(s) ? ». Nous pouvons aussi nous demander si c’est bien de dire tout ce qui nous passe par la tête, ou s’il n’est pas préférable de garder certaines choses pour soi. Et dans quels moments pouvons-nous tout dire ? Certains sentiments ne sont-ils pas durs à dire ? Sommes-nous aussi capables de transmettre une information à un animal, peut-il nous comprendre ? Le sens de notre phrase est-il obligatoirement compris par une personne pratiquant une langue étrangère à la nôtre ?

Pour accéder à la suite, insérer votre code ci-dessous

Paiement sécurisé par Rentabiliweb
Solutions de paiements sécurisés
Secure payment solution
Choisissez votre pays et votre moyen de paiement pour obtenir votre code
Please choose your country and your kind of payment to obtain a code
Votre navigateur doit accepter les cookies
Please check that your browser accept the cookies

Copyright © Philocours.com